■ Plaidoyer pour la lecture… dans un monde fruste qui semble avoir perdu toute mesure.

Il y a peu, une étudiante me demandait de l’aiguiller face à un sujet de rédaction qui semblait la laisser sans voix devant la page blanche… Et voilà pourtant tout un programme qui se profilait, puisque cette dernière se demandait comment convaincre ses parents que le lecture n’était pas pure perte de temps, sachant qu’il s’agissait à leur yeux d’une activité bien inutile, puisqu’elle confine à l’oisiveté en occultant l’action… Je trouvai le sujet un peu farfelu et bien peu plausible, à dire vrai, mais décidai toutefois de remettre les pendules à l’heure en exposant clairement aux « parents » en question les apports manifestes de la lecture… Un petit essai dans cette voie :

– Il arrive souvent, en effet, que l’on juge certaines lectures superflues voire nuisibles, tant elles se trouvent, en définitive, déconnectées du réel… C’est ce que l’on pourrait peut-être reprocher à la littérature classique française (Balzac ou Flaubert par exemple ?) dans le sens où s’y trouvent exposées des mœurs plus anciennes ou révolues, qui semblent bien loin, c’est certain, de la civilisation du 21e siècle ! Il n’en demeure pas moins qu’au-delà de cet inévitable ancrage temporel de l’Art s’exprime une vérité intrinsèque qui transcende les ans : la nature de cette Comédie Humaine, qui s’est jouée et se jouera éternellement… L’Humanité est humanité, et le restera.

– Sur ces réflexions, il nous faut garder à l’esprit que la LECTURE – la littérature classique, les « grands auteurs », mais plus largement tout type de lecture – demeure le seul moyen d’acquérir véritablement l’orthographe et les tournures françaises ; car de même que l’ouïe est tout à fait primordiale lorsqu’on apprend à parler la langue, – l’oreille mémorisant les tournures, les constructions – l’œil photographie et communique au cerveau qui les enregistre les tournures, le style et l’orthographe d’usage de ce qu’il capte sur la page (papier ou écran)… Et cela va sans dire, plus la source est mise à l’honneur à travers le temps, encensée et revitalisée (c’est son taux de diffusion qui en témoigne), plus elle est fiable et digne d’intérêt pour qui veut se perfectionner à l’écrit. 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s